vendredi 30 janvier 2015

Elle s'appelait Sarah - Tatiana de Rosnay

Vieux motard que jamais... je lis enfin ce livre que j'ai envie de découvrir depuis longtemps. C'est toujours un peu risqué, car le risque de déception est proportionnel au bien qu'on a dit d'un livre...


Avant toute chose, je dois dire que pendant tout le temps où le bouquin a campé sur ma table de chevet, j'ai eu cette chanson dans la tête (rapport aux paroles et au thème)... donc, je vous la passe, y a pas de raison !


L'histoire
Le roman suit deux histoires en parallèle. Julia, journaliste américaine, est la mère de Zoë, une fillette de 11 ans. Mariée à Bertrand, un Français, elle vit à Paris dans les années 2000. A l'occasion du soixantième anniversaire de la rafle du Vel' d'Hiv', elle doit écrire un article, bien qu'elle ignore tout du sujet. Elle est amenée à fouiller le passé de sa belle-famille française et à rechercher les traces de Sarah, une petite fille de dix ans. Lors de la rafle, Sarah a caché dans un placard, fermé à clé, son petit frère, lui promettant de revenir le chercher - elle garde sur elle la clé du placard. Mais la petite fille se retrouve prisonnière au Vélodrome d'Hiver, puis déportée à Beaune-la-Rolande.
Mon avis

Comme on pouvait s'y attendre, j'y suis allée de ma petite larme ! Cette période de notre histoire m'émeut toujours beaucoup, ça n'a pas raté. L'écriture est très simple et accessible, ça se lit tout seul c'est le genre de bouquins qu'on a du mal à lâcher et même si certains passages sont un peu prévisibles, je me suis laissée prendre.

Ma lecture m'a forcément fait penser au film les Héritiers, vu en fin d'année et que je recommande. Ces livres sont importants, ils contribuent au devoir de mémoire, quitte à rappeler des souvenirs peu agréables.

Cependant, je trouve que ce livre a un gros défaut qui l'handicape beaucoup... Le côté caricatural des personnages actuels m'a gênée et agacée : les Français sont ceci, les Américains cela... et on revient sans cesse dessus, de gros sabots en stéréotypes lourds comme des trente-huit tonnes. Ca me faisait sortir de l'intrigue, j'ai trouvé ça vraiment dommage, de baser une histoire censée dénoncer le nazisme sur des antagonisme et des préjugés.

Malgré ce petit hic, une très belle histoire qui m'a beaucoup émue. Je pense voir le film prochainement pour le Chassé-croisé!


jeudi 22 janvier 2015

L'énigme de Flatey - Viktor Arnar Ingólfsson

Aujourd'hui, dans le cadre de mon challenge Autour du monde, je vous propose de partir en Islande avec ce thriller très original !

L'histoire
Flatey, petite île isolée à l'ouest de l'Islande, dans les années 60. La découverte d'un corps quasiment à l'état de squelette sur un ilôt désert perturbe la vie paisible de la communauté de pêcheurs, à peine une quarantaine, qui peuplent l'île. Comment a-t-il pu arriver là? Kjartan, juriste dépêché du continent par le procureur, se retrouve à enquêter malgré lui. Quand l'identité de la victime est établie — un éminent historien danois — une autre perspective s'ouvre: l'universitaire était venu consulter le Livre de Flatey, compilation de sagas des rois de Norvège au Moyen-Age abritée par la bibliothèque locale, dans l'espoir de résoudre une énigme en forme de charade sur laquelle s'échinent tous les spécialistes depuis des lustres...

Mon avis

J'ai passé un super moment avec ce thriller dépaysant. Un livre qui parle d'un livre, quoi de mieux! J'ai aimé le fait qu'à la fin de chaque chapitre, on a un morceau de la fameuse énigme et une explication: c'est une vraie lucarne sur les sagas nordiques, ça m'a donné envie d'en lire.

Pour ce qui est de l'histoire elle-même, j'ai beaucoup aimé le style, assez simple, ça se lit tout seul, j'arrivais très bien à me représenter les scènes et je suis très vite rentrée dans l'histoire. J'avoue avoir été étonnée par le dénouement, ce n'est pas du tout ce à quoi je m'attendais, l'auteur "joue" avec nous. Très sympa pour qui a envie de changer un peu de décor dans ses lectures !

Challenge Thrillers et polars
Un livre dont l'action se passe dans un autre pays
Une étape de mon tour du monde
Idée 120: Pierres, rochers...
Challenge nordique

vendredi 16 janvier 2015

La fiancée de Lammermoor - Walter Scott

La première fois que j'ai rencontré Walter Scott, j'avais environ 12 ans et j'avais pioché Ivanhoé à la bibliothèque municipale. Je me souviens distinctement ne pas avoir pu dépasser la page 3. Des années après, sur invitation de Cryssilda, j'y retourne !

Si toi aussi tu trouves que la couv' est flippante
tape dans tes mains !

L'histoire
Ruiné, dépossédé de son château et de ses terres à la suite de la Glorieuse Révolution (1689), lord Ravenswood meurt en maudissant le nouveau propriétaire, sir William Ashton, comme s'il transmettait à son fils Edgar un legs de vengeance. Au terme des funérailles, celui-ci harangue l'assistance, en promettant de venger son père. Venu à Ravenswood avec un fusil pour rencontrer sir William, Edgar l'aperçoit en compagnie de sa fille, Lucy, au moment où tous deux sont chargés par un taureau sauvage. Edgar leur sauve la vie en abattant le taureau. Dans la brève entrevue qui s'ensuit, l'amour s'installe dans le cœur des deux jeunes gens.
Mon avis

Bon... J'ai eu du mal. Je m'étais dit Oh tiens, d'après le titre, ça a l'air d'être une histoire d'amour, avec un peu de chance, ça sera assez léger, pas mal non ? (Cette manie de zapper le résumé une fois sur deux, aussi). Je fais toujours ça, car je me dis que je me lance dans une histoire sans préjugés ni rien... sauf que si je m'étais renseignée un peu, j'aurais su qu'on qualifie ce livre de roman le plus sombre de l'auteur. Moi qui voulais du léger...

Pendant toute la lecture, j'ai eu une grosse impression de déjà vu par rapport au Maître de Ballentrae lu il y a quelques mois. Est-ce le cadre, la noirceur ??? Bref, ça avait déjà été long la première fois, ça ne m'a pas aidée à me motiver.

Sur la lecture elle-même... dès les premières pages, on sent que ça va virer soit Roméo et Juliette, soit le Cid. Là aurait pu résider l'intérêt du truc, on a envie de lire ne serait-ce que pour savoir comment ça va se finir, mais dès le premier tiers, l'auteur nous raconte la fin... vlan, va trouver la motivation de continuer après ça.

Le livre a quand même un petit intérêt pour le côté historique et culturel de l'époque, car l'auteur explique pas mal de détails sur le mode de vie, la condition des jeunes filles et les intrigues culturelles... mais c'est long ! Et il ne faut pas compter sur une héroïne haute en couleur pour se rattraper. Comme le dit l'un des personnages "On aurait pu tomber sur mieux".

En bref : lecture conquise de haute lutte, j'ai souffert !

Janvier
Challenge XIXe
Livre écrit il y a plus de 100 ans
Janvier : Walter Scott

jeudi 15 janvier 2015

The testament of Mary - Colm Toibin

Nous revoici déjà le 15, c'est-à-dire le jour de l'Irlandais du mois. Cette fois-ci, je ne me suis pas laissée déborder et je suis de nouveau à jour pour ce challenge. J'avoue que pour une fois, j'ai choisi un roman court (69 pages), ce qui facilite un peu la tâche. Sauf erreur de ma part, il n'a pas encore été traduit.


L'histoire
Dans cette sorte d'Evangile selon Marie, pendant un long monologue Marie, au soir de sa vie, donne son point de vue sur certains éléments de la vie de son fils (oui, on parle bien de Jésus, si vous aviez un doute). Elle ne croit pas que son fils soit le fils de Dieu et elle refuse de coopérer avec les Evangélistes qui lui rendent visite pour obtenir son aide dans la rédaction de leurs textes.
Mon avis

A l'origine, ce texte est destiné à être joué sur scène, ce qui explique certainement qu'il ne soit pas plus long. Je dois avouer que j'ai été déconcertée par ce livre, qui adopte une démarche plutôt originale pour donner la parole à la mère du Christ : Marie est très moderne et cartésienne. Pas question de foi ici, elle remet en question tout ce qu'on lui raconte sur les miracles de son fils (Lazare était-il vraiment mort?? Est-ce que ce n'était pas déjà du vin dans les jarres de Cana??) et insiste sur le fait qu'elle-même n'a été témoin de rien et n'a parlé à aucun témoin direct. Cette réflexion sur l'absence de vérification des infos qu'on colporte est intéressante et finalement très actuelle.

C'est avant tout l'histoire d'une mère qui a peur pour son fils, très loin de l'image de vierge inaccessible qu'on peut en avoir. En revanche, apparemment, elle n'a pas reçu le mémo de l'ange Gabriel concernant son fils :)

J'ai eu plus de mal avec le style et avec cette Marie neurasthénique et franchement pas très dynamique. Ca m'a un peu gâché le plaisir. En bref, encore un drôle de petit OVNI, qui vaut le détour par son originalité.

Idée 27 : un livre
Livre lu en une journée
Janvier : Colm Toibin

lundi 12 janvier 2015

Gènes toniques - Val McDermid

Ca faisait un petit moment que j'avais envie de découvrir cette auteure... Pas déçue du voyage!


L'histoire
Dans la vie d'un privé, il y a vraiment des périodes où rien n'est simple : il faut à la fois se lancer à la poursuite d'escrocs à la petite semaine, gérer le départ inopiné d'un associé de longue date, plonger jusqu'au cou dans le milieu du rock à la recherche d'afficheurs sauvages... Pour Kate Brannigan, cela relève pourtant de la routine. Mais être rompue aux situations délicates ne l'empêche pas de tomber de haut lorsque son ami Alexis lui annonce la grossesse de sa compagne. Un événement qui pourrait être heureux, si leur gynécologue n'avait été assassinée. Or, Kate découvre qu'elle exerçait sous un faux nom, car ses pratiques étaient très douteuses et contraires à l'éthique.
Mon avis

J'aime beaucoup les thrillers médicaux. Je dois dire que je n'ai pas été déçue par celui-ci, ni par son héroïne haute en couleurs. D'une part, il est mené tambour battant et d'autre part, son style (le ton de l'héroïne) est très drôle, les répliques amusantes et les comparaisons originales fusent. Le mélange est réussi.

Autre atout du livre : on suit trois enquêtes à la fois. Une principale et deux plus petites, et on voit comment la détective privée doit jongler entre tout cela. J'ai beaucoup aimé cet aspect, qui change des thrillers et polars classiques qui se contentent de traiter une enquête par livre : ça me parait beaucoup plus réaliste.

Ca m'a permis de faire une coupure "détente" entre deux lectures plus complexes, mais sans avoir non plus l'impression de m'abrutir : on a aussi un aperçu de la vie à Manchester, ville que je ne connais quasiment pas, donc j'ai aussi apprécié cet aspect.

En bref, je ne suis pas déçue par cette première lecture et je compte lire d'autres livres de cette auteure!

Thrillers et polars
Livre d'un auteur que je n'avais encore jamais lu

vendredi 9 janvier 2015

The black soul (L'âme noire) - Liam O'Flaherty

J'ai lu ce livre dans le cadre du Un an en Irlande de décembre. Oups, je crois que j'avais pris un peu de retard !


L'histoire
La mer rugit lugubrement autour des rivages d'Inverara. Un étranger, blessé dans son corps et dans son esprit par l'éclatement d'un obus, vient loger sur l'île, chez un couple dont les années de mariage ont été dépourvues de joie — et la présence de l'arrivant déchaîne leurs passions. Car à mesure que le printemps adoucit la beauté sauvage d'Inverara, l'Étranger prend conscience de la présence à ses côtés de la brune Mary —toute frémissante de vie à l'approche de l'été. Jamais elle n'a aimé un homme avant lui et l'éveil de sa sexualité la grise.
Mon avis


Encore un petit OVNI, comme souvent pour les lectures de ce challenge. Je dois avouer que j'ai eu un peu de mal à rentrer dans l'histoire, mais j'ai fini par me prendre au jeu et apprécier ce livre ! L'histoire se divise en quatre chapitres, pour les quatre saisons, et chacune est très joliment décrite. C'est intéressant de voir comment elles influent sur l'évolution du personnage et sur son caractère. Au début, il est fier de sa supériorité intellectuelle puis, à mesure qu'il s'interroge sur le sens de la vie, il se rapproche de la nature.

Dès le début, dès les premières pages, je me suis dit "Ca va mal finir". La question, c'est comment ça va mal finir (quel suspens, n'est-ce pas !). "L'âme noire" symbolise la dépression du personnage principale, et elle fluctue au gré des saisons. L'île où se déroule l'histoire est pour moi un paysage à part entière, ça n'aurait jamais pu se passer sur une île paradisiaque (au hasard). 

En bref, un exercice de style très intéressant, mais à lire à tête reposée, car il donne matière à réflexion et il faut "méditer" sur l'histoire pour vraiment l'apprécier.
Livre contenant un triangle amoureux

vendredi 2 janvier 2015

Bilan des challenges en cours

Bon, par quoi je commence ? En fin d'année, j'ai fait le point sur les challenges que j'avais réussis cette année... C'était vite vu ! Là, ça se corse. (Je mets de côté les challenges XIXe siècle et Thrillers et polars, qui n'ont pas d'objectifs chiffrés et pour lesquels j'ai déjà fait des bilans cet été.)

Commençons par mon challenge "chouchou", le tour du monde (j'ai renoncé définitivement au "en 8 ans", vous remarquerez). Pas mal de lectures cette année (quelques articles sur des lectures faites avant la création de ce blog également), mais aussi pas mal d'achats qu'il me faut encore lire dans ce cadre. J'ai donc parcouru la Suède, le Chili, le Népal, la Belgique, le Liban, l'Ecosse, l'Egypte, la Norvège, le Canada, l'Irlande, l'Irlande du Nord, le Sénégal et l'Autriche-Hongrie. Soit 13 pays et tous les continents, pas mal !

    
Ensuite, le Challenge XXe siècle, qui consiste à lire un livre francophone et étranger de chaque décennie du siècle dernier... est en très bonne voie, puisqu'il ne me manque que deux lectures programmées pour ce début d'année. Comme quoi, des fois, les challenges, je les réussis.


Challenge des 170 idées... autre challenge au long court en bonne voie : 55 idées trouvées au total.


Challenge nordique : (je crois qu'il va être reconduit). Je n'ai pas été très assidue à ce challenge, même si j'ai quelques lectures prévues dans ce cadre (du coup, j'espère qu'il va être reconduit). J'avais lu trois livres dans ce cadre (Suède, Île de Lewis en Ecosse et Islande/Groenland).


Le challenge Mélange des genres a été suivi un peu plus sérieusement puisque j'ai lu 9 catégories (QUI a dit "Les plus faciles"). En plus, même si ce n'est pas l'enthousiasme qui m'étouffe, j'ai trouvé un bouquin de poésie que j'ai prévu de lire en 2015 dans ce cadre.) J'ai donc lu le classique français et étranger, le recueil de nouvelles, la pièce de théâtre, la biographie, la SF, le roman historique, le livre jeunesse et le thriller.


Ma déception personnelle : le Weltmeister Challenge ; je n'ai eu le temps d'en lire qu'un (sur un objectif de trois). Je pense que six mois, c'était trop court, comme délai, pour une addict comme moi !


Challenge Commonwealth... Pour l'instant, je ne suis allée qu'au Canada. J'espère que 2015 sera aussi internationale que 2014 et que je pourrai aller un peu plus souvent dans ces coins là.

Un an en Ecosse/Irlande... Après un démarrage sur les chapeaux de roue, j'ai un peu calé en début d'hiver et j'ai pris un peu de retard. Mais j'en ai fait une affaire personnelle et je compte rattraper mon retard en janvier. Récap ici !


Chassé-croisé : des idées plein la tête pour ce challenge, pour l'instant, deux articles.


Bon. Au moins, on sait que Modération n'est pas mon deuxième prénom !

Nouveau Challenge : Le Top 50

En ce début d'année, je vous propose un nouveau petit challenge dont j'avais déjà parlé sur Facebook et qui a apparemment intéressé quelques challenge-addicts. J'avais trouvé l'idée sur un site anglais et je vous le propose ici en français, n'hésitez pas à nous rejoindre ! 


L'idée

Voici une liste de 50 consignes à respecter. Le but du jeu est de lire un livre qui corresponde à chaque consigne et de cocher toutes les cases de la liste.

Chaque livre ne peut concourir que pour une case !

Les délais

Je ne suis pas fan des deadlines et des contraintes, mais je pense qu'il en faut quand même une pour motiver tout le monde. Je propose, pour commencer, de se fixer un délai de deux ans, donc janvier 2017 (je ferai des récapitulatifs de temps en temps), sachant que si on est encore là à ce moment, on pourra toujours le prolonger.

La carotte

Pour motiver tout le monde, je ferai un cadeau à la première personne qui aura coché toute sa liste :) 

Les récaps

Je vais créer une page sur mon blog pour les chroniques (que vous pouvez laisser en commentaire en indiquant la catégorie que vous cochez). Je vais aussi créer un groupe Facebook pour ceux qui n'écrivent que sur Babelio et consort, ou n'ont pas de blog du tout et veulent parler de leurs lectures directement là-bas.

Le logo

A placer sur les articles participant au concours !


Pour ceux que ça intéresse, je vous colle ici la version originale !


jeudi 1 janvier 2015

Les miaou d'or 2014

Comme l'an dernier, je fais mon petit bilan livresque de l'année, pour nous remémorer les meilleurs moments !



Miaou d'or du livre le plus passionnant et enrichissant (et long) de l'année : London

Miaou d'or du livre jeunesse de l'année : Le merveilleux voyage de Nils Holgersson à travers la Suède

Miaou d'or du thriller qu'on n'arrive pas à lâcher : 22/11/63

Miaou d'or de la lecture Tour du monde la plus exotique de l'année : Dieu en prison à Katmandou

Miaou d'or du classique le plus surprenant et marquant de l'année : Rebecca

Miaou d'or de la non-fiction qui ne se prend pas au sérieux et m'a fait rire comme une baleine : Grands Zhéros de l'Histoire de France

Miaou d'or du film qui m'a fait pleurer comme une madeleine : Les héritiers

Classement totalement et résolument partial, cela va de soi ! Et vous, quels livres vous ont marqués cette année ?
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...