lundi 31 mars 2014

Teddy Bear - Cyril Vallée

Voici une nouvelle qui sort aujourd'hui ! J'ai eu la chance de la lire en avant-première, car j'ai collaboré avec l'auteur, Cyril Vallée, sur la relecture du manuscrit, expérience qui s'est avérée très intéressante !


L'histoire
Charlie Barnes est l’une des personnes les plus cartésiennes que vous pourriez croiser sur Graham Street. L’idée même que quoi que ce soit en ce bas monde puisse être du domaine du paranormal lui est totalement étrangère. Pourtant, les épreuves qu’il va devoir traverser pourraient bien lui faire reconsidérer la question. Témoin d’un possible meurtre et hanté par une mystérieuse peluche, Charlie va s’enfuir et les événements qui vont suivre vont l’emmener vers un monde dont il ne peut même pas soupçonner l’existence, une expérience dont il aura du mal à mesurer les conséquences. Il va devoir faire un choix qui pourrait changer sa vie.

Mon avis
Une réussite, on se prend très vite au jeu de l'intrigue et de cette peluche étrange. Je lisais crayon en main et je devais me retenir de ne pas "foncer" dans ma lecture. Cette nouvelle m'a donné envie d'en lire plus, je suis pour un come back de l'ourson !

C'est concis et fluide, j'ai trouvé le postulat de départ (la peluche, je ne peux vous dire que ça...) original et la fin est très bien trouvée, elle force à réfléchir et empêche de refermer le livre tout de suite, ce que j'apprécie toujours ! Pour résumer, un super moment en perspective !


Idée 128 : Un immeuble
Challenge Thrillers et polars

vendredi 28 mars 2014

Le chat qui lisait à l'envers - Lilian Jackson Braun

Il était plus que temps que le Chat de biblio lise un livre qui parle d'un compère chat-lecteur, n'est-ce pas ! J'en profite pour vous parler du challenge de L'évasion par la lecture, sur le thème des chats ! Ce livre est le premier d'une série d'une trentaine d'ouvrage dans la même veine...


L'histoire
Pour Jim Qwilleran, ancien chroniqueur criminel, un poste de rédacteur artistique est une véritable gageure étant donné qu'il ne connaît rien à la question. Très rapidement, il se rend compte que son véritable travail consiste à contrebalancer celui d'un féroce critique d'art, George Bonifield Mountclemens III, attaché au même journal et détesté de tout le monde. Pourtant la maison de celui-ci est un véritable musée, sa table celle d'un fin gourmet et l'homme lui-même est brillant et satirique. Il possède aussi un chat siamois aristocratique, Kao K'o Kung - Koko pour Qwilleran - qui apprécie les vieux maîtres et sait lire à l'envers les manchettes de journaux. Dans le monde apparemment paisible des beaux-arts, trois morts brutales se produisent et c'est grâce au flair de Koko que Jim parvient à résoudre le mystère.
Mon avis
C'est un drôle de livre, joyeux et loufoque. Bien sûr, je suis archi fan du chat-policier (mais non, je ne fais pas de communautarisme, qu'allez-vous imaginer), de même que du duo qu'il forme avec son Docteur Watson personnel, le journaliste.

Cet ovni ne se prend pas au sérieux, pour preuve les noms des personnages, qui gagneraient tous au Scrabble. Malgré tout, je ne peux m'empêcher de penser que l'ironie contenue dans les critiques d'art acerbes de Mountclemens comportent souvent un fond de vérité, en ce qui concerne l'art contemporain... J'ai aussi aimé les personnages (chat compris), volontairement très stéréotypés, mais c'est justement ça qui est drôle...

Pour résumer, ne lisez pas ce livre si vous avez envie de suivre une enquête policière haletante et complexe, sanglante et sophistiquée. En revanche, si vous avez envie de vous amuser, de lire quelque chose de léger ou bien un livre dont le chat est le héros, allez-y, régalez-vous !

Challenge Chats
Idée 135 : chose familière sous un angle insolite
Challenge Thrillers et polars
Challenge XXe

dimanche 23 mars 2014

Omega, Tome 1 : Marquée - J.A. Curtol. Le divorce est prononcé entre le Chat et la BitLit !

Voici aujourd'hui un livre qui détonne particulièrement dans ma liste de lectures... Dans le cadre d'un partenariat avec les Editions Sharon Kena, j'ai décidé de tester la fameuse "Bit-Lit", histoire de me faire une idée et de confronter les préjugés que j'avais sur le genre.


Malheureusement, je crois que j'ai pris un "coup de vieux" avec cette lecture, niveau vampire, j'en suis restée à Anne Rice que j'aime d'amour et je n'ai pas du tout accroché à ce livre...

L'histoire
Besançon, de nos jours. Elle est insignifiante, mais elle le fascine. Il est le mal tapi dans l'ombre et pourtant elle lui fait confiance. Lorsque Julien découvre Klarye, il décide qu'elle sera sa proie, mais pas seulement, il l'approchera également comme un homme. Mais dans ce double jeu, le passé et les sentiments vont se mêler et Klarye passera de proie à protégée sans qu'il ne le veuille vraiment.
Ca c'était des vampires qui dépotaient, ma brave dame !
Mon avis
J'ai reçu ce livre suite à un tirage au sort et rien qu'en voyant la couverture, j'ai tiqué. Et je ne parle pas du résumé. Mon impression s'est hélas confirmée. Je suis de bonne composition et je lis pour le plaisir, donc j'essaie toujours de trouver des éléments positifs à un livre. Là, pas moyen, j'en suis navrée...

L'écriture est assez faible, on ne compte plus les erreurs de grammaire, syntaxe et virgule. Etant relectrice moi-même, j'en suis à me demander si ce livre a été relu sérieusement par un tiers ! De plus, on voit des erreurs invraisemblables : l'un des vampires a CINQUANTE MILLE ANS, rendez-vous compte !!! Peut-on m'expliquer comment un homme de Cro-Magnon ou Néandertal peut ressembler à un playboy du XXIe siècle ? Prend-on les gens pour des ignorants ?

Pour ne rien arranger, j'ai trouvé l'histoire cousue de fil blanc. C'est un tome 1, mais il m'a surtout donné l'impression d'être une introduction visant à préparer les événements du tome 2. Les personnages auraient mérité d'être approfondis, ce qui aurait pu rendre l'histoire intéressante.

Mais ce qui m'a gênée plus que tout le reste, c'est l'image de la femme dans ce roman. Elle est faible, creuse, elle se fait agresser au moins 10 fois sur les 160 pages du livre... Le vampire ne fait que l'appeler femelle, c'est sa chose, elle se donne à lui, elle s'offre, elle est sienne... voici le champ lexical du livre. Comment, au XXIe siècle, une femme (oui, comme son nom ne l'indique pas, l'auteure est une femme, de l'âge de ma petite soeur d'ailleurs) peut-elle écrire des choses pareilles ??? Ca m'a agacée et mise extrêmement mal à l'aise de me dire que c'est l'exemple qu'on donne encore aux jeunes filles de nos jours. Les causes féministes et égalitaristes ont encore de beaux jours devant elles !

Merci aux Editions Sharon Kena

vendredi 21 mars 2014

La métamorphose des cloportes - Alphonse Boudard

Voici un livre de "gangsters", que j'ai lu par curiosité : quand je suis tombée dessus un peu par hasard, je me suis souvenue avoir vu le film il y a quelques années déjà et j'ai voulu savoir ce que ça donnerait en livre !


Renseignements pris : ce livre est un roman, mais probablement partiellement une autobiographie romancée, l'auteur ayant lui-même passé du temps en prison pour des délits semblables à ceux commis par le héros du livre.

L'histoire
Observer la loi du silence pour épargner à ses complices les rigueurs de la justice et mijoter dans le placard sans que personne se soucie d'envoyer des mandats ou des colis, il y a de quoi mettre en rage le plus doux des malfrats. Rien d'étonnant si Alphonse, libéré pour raison de santé, veut demander des comptes à ses associés de naguère : Rouquemoute le poussah, Edmond Clancul et Youpe le fourgue. Reste à savoir sous quelle pierre ces cloportes se sont cachés. Aux anciennes adresses, plus personne. En cours de route, Alphonse cueille une jolie fleur nommée Anne-Marie. Il l'a rencontrée dans une galerie d'art et la retrouve dans celle du fourgue transmué en mécène de la peinture. Ainsi le plomb vil en or s'est-il changé... Ce n'est rien comme métamorphose à côté de celle d'Edmond. Alphonse va au-devant d'une surprise autrement phénoménale. (Babelio)

Mon avis
Un ovni...  mon sentiment était un peu mitigé à ce sujet.

Le plus de ce livre, c'est le langage. Le personnage a un bagout d'enfer et l'argot fuse à foison. C'est une chose à laquelle je ne suis pas habituée, c'était très sympa, souvent drôle. De plus, au cours de ses tirades, le personnage donne une critique sans fioriture de la bourgeoisie "artistique", ce qui est intéressant. Amusant aussi, le contraste entre l'argot et certaines expressions très châtiées qu'utilise le personnage. On retrouve des expressions peu habituées à se côtoyer dans le même paragraphe et le mélange est intéressant !

En revanche, j'ai eu plus de mal avec l'histoire : je l'ai trouvée confuse, l'auteur part dans tous les sens, n'arrête pas de faire des digressions... Au final, l'idée de base, celle de la vengeance, s'essouffle, je dirais même qu'elle se finit un peu en queue de poisson, et c'est dommage. C'est un peu trop long (pourtant, pas tant que ça, 190 pages)... Au final, on ne sait plus trop pourquoi l'auteur a fait ce livre. Pour raconter une histoire ? Pour faire son autobiographie romancée ? Pour faire une critique de la société ? C'était très ambitieux, trop, sûrement.

Idée 1 : une chaussure
Challenge XXe siècle

dimanche 16 mars 2014

4000 ans de mystifications historiques - Gérald Messadié

Le livre du jour n'est pas un roman, mais c'est un ouvrage très intéressant et original pour vous faire réviser l'Histoire de France.


L'histoire
Socrate s'est-il vraiment donné la mort lui-même ? Clovis était-il un roi de France ? Colomb a-t-il découvert l'Amérique ? La dépouille de Napoléon repose-t-elle aux Invalides ? Alexandre Ier de Russie était-il un imposteur ? Roosevelt était-il informé de l'attaque japonaise sur Pearl Harbour avant qu'elle eut lieu ?
Jamais l'information générale et ses moyens de diffusion n'ont été aussi puissants qu'au XXIe siècle. Et pourtant, nous sommes tous prisonniers de mythes imposés dans les siècles précédents par la culture et l'enseignement, et pieusement entretenus comme faisant partie du patrimoine. Fort d'années de recherches et de croisement des sources, Gérald Messadié démonte l'un après l'autre des siècles de fabrications, légendes, bobards, impostures, manipulations, intox, omissions coupables et autres canards, de la victoire de Qadesh par Ramsès II et des aventures de Marco Polo en Chine aux milliards envolés de la Résistance.

Mon avis
Un livre très intéressant que j'ai lu par petites touches, en picorant chapitre par chapitre. C'est pour moi la meilleure façon de savourer chaque anecdote sans se bourrer le crâne.

Je m'intéresse beaucoup à l'histoire, donc certaines anecdotes m'étaient déjà connues, pour d'autres, je ne connaissais que la version officielle, parfois encore, j'avais entendu d'autres démystifications qui ne rejoignaient pas forcément celles de l'auteur (regardez L'ombre d'un doute !!!). Et bien entendu, encore plus savoureuses (et nombreuses), les histoires que je ne connaissais pas ! Il y a donc énormément de choses à apprendre de cet ouvrage.

J'ai bien aimé le ton du livre : quand les mystifications sont un peu trop exagérées, ou les ficelles un peu trop grosses, l'auteur se moque gentiment de la crédulité des gens, tout en redonnant un peu de bon sens à l'Histoire. Il est aussi important de noter que l'auteur ne tombe pas non plus dans la facilité en se contentant d'énumérer les théories du complot (même si ces dernières peuvent être vraiment drôles, elle n'en sont pas pour autant toujours très censées).

Il y a beaucoup à retirer de ce livre que je recommande à tous les amateurs d'histoire et de culture générale !

samedi 15 mars 2014

Othon l'archer - Alexandre Dumas

Voici un court roman d'Alexandre Dumas, sur lequel je suis tombée un peu par hasard : je n'en avais jamais entendu parler jusqu'ici (il faut dire que l'homme a été tellement prolifique...)


L'histoire
1340. Othon est le fils d'un comte. Un jour, celui-ci soupçonne sa femme de l'avoir trompé, et que son fils ne soit pas de lui. Il les chasse tous les deux, puis comprend sa méprise. Entre temps, Othon a rejoint une troupe d'archers, qui se rend à Clèves pour un grand concours d'archers. Othon, très doué, remporte le concours, ainsi que l'amour de la princesse de Clèves, Hélèna. Celle-ci rompt ses fiançailles avec un puissant seigneur. Quand celui-ci attaque Clèves pour se venger, Hélèna raconte à Othon l'histoire de son aïeule Béatrix et du chevalier du cygne, à l'époque de la première Croisade...
Mon avis
Un court roman qui nous transporte sans perdre une minute dans le monde chevaleresque (et idéalisé) du XIVe siècle. On retrouve beaucoup des codes des romans de chevalerie, ce qui est assez original, je trouve (en tout cas, je n'avais jamais lu de Dumas de ce genre-là...), on accroche assez vite à la lecture, car le mystère plane toujours sur l'un ou l'autre des personnages.

C'est sympathique, mais justement, peut-être un peu trop idéalisé (comprendre, la fille est une vraie cruche ! (oui, ce genre de choses a tendance à m'agacer...)).

Mars
Idée 54 : Bouche en mouvement
Challenge XIXe

vendredi 14 mars 2014

Le roman du café - Pascal Marmet

Il faut bien l'avouer, à la base, je suis plutôt de la team Thé. Pourtant, quand Pascal Marmet m'a proposé de découvrir son livre, j'ai été très intéressée et j'ai décidé de faire des infidélités...

L'histoire
Julien est un jeune homme aveugle qui a grandi seul au côté de son grand-père, torréfacteur exigeant et taciturne. Quand celui-ci le chasse suite à une dispute, Julien se réfugie chez son amie Johanna, journaliste. Il lui fait partager sa passion et ses connaissances : son monde a toujours tourné autour du café et il est incollable. Un jour, ils décident de partir pour le Brésil et l'Amérique latine, à la découverte du café.

Mon avis
Un drôle de roman, un puits sans fond de petites anecdotes... J'ai beaucoup aimé. Ce n'est pas le genre de romans qu'on dévore d'une traite, fiévreux... J'ai trouvé qu'il était beaucoup plus intéressant de le "siroter", de lire un chapitre par-ci, par-là, pour mieux l'apprécier. Je pense qu'à en lire trop d'un coup, on sature en informations, ce qui est un peu dommage et gâché... car ce livre est une mine d'informations sur le café, c'était impressionnant et j'étais ravie. Ca m'a donné envie d'être plus curieuse à ce sujet, "papillairement parlant".

Malgré tout à la fin, je me suis laissée embarquer par l'histoire des personnages hauts en couleurs et attachants, qui a pris le pas sur les informations... peu importe, rien ne m'empêchera d'y retourner pour mieux relire les données plus "techniques".

Conclusion : dans le genre, une vraie réussite, j'ai beaucoup aimé et je le recommande pour qui s'intéresse au café. Le plus : les annexes, qui récapitulent les infos principales sans le romancé autour, et en donne d'autres.

Je remercie donc énormément l'auteur pour cette découverte !

Idée 64 : se trouve dans la nature

mercredi 12 mars 2014

L'année du loup-garou (Peur bleue) - Stephen King

Aujourd'hui, je vous parle d'une nouvelle fantastique que j'ai lue pour le Challenge 1 mois = 1 consigne.


Remarque : cette nouvelle apparait aussi parfois sous le titre Peur bleue, titre sous lequel elle a été adaptée au cinéma.

L'histoire
Quand arrive la pleine lune, une peur sans nom s'empare des habitants de Tarker Mills, petite bourgade tranquille nichée au creux des profondes forêts du Maine. Tous entendent, derrière la plainte du vent, des grondements de fauve auxquels se mêlent encore les échos d'une voix humaine. Le monstre est là. Qui tuera-t-il ? L'horreur commença en janvier sous la lueur glacée de la pleine lune. Un premier hurlement insoutenable déchira la nuit. C'était le début de l'année du Loup-Garou. (4e de couverture)
Pendant un an, un petit village est confronté à la terreur du loup-garou. Chacun a son opinion : loup-garou ou tueur en série ? En attendant, tout le monde tremble et c'est toute la vie du village qui en est chamboulée, jusqu'à ce qu'un jour, le monstre croise la route d'un petit garçon en fauteuil roulant.

Mon avis
Une nouvelle efficace qui se lit toute seule... J'ai bien aimé le découpage en deux temps, d'abord, les attaques du loup-garou s'égrainent, puis la traque commence. Ca donne un très bon rythme à l'histoire. L'atmosphère est prenante, nous enveloppe très vite et on se prend au jeu.

Cependant, je retrouve ce problème récurrent avec les nouvelles : je n'ai pas le temps de vraiment me mettre dedans et de m'accrocher aux personnages, surtout qu'ici, il y en a vraiment beaucoup (par rapport au nombre de pages, j'entends)... Un moment sympa de lecture, pas un coup de coeur non plus, surtout pour du Stephen King.

Idée 38 : Halloween
Mars : une histoire fantastique

mardi 11 mars 2014

Paranoïa - Thriller de Joseph Finder

Voici aujourd'hui un très sympathique thriller qui m'a été chaudement recommandé par un ami...


L'histoire
Adam Cassidy a 26 ans. Employé subalterne d’une entreprise high-tech, il hait son boulot. Le jour où, très imprudemment, il joue avec le système informatique pour rendre service à un copain, il se retrouve accusé de vol. Ses patrons ne lui laissent pas le choix : la prison ou devenir leur espion chez le principal concurrent, Trion Systems.
On le forme, l’entraîne. On lui livre des informations secrètes. Arrivé chez Trion, il est accueilli comme une star promise à un avenir spectaculaire, et donc observé avec suspicion par des collègues jaloux. Adam se découvre des talents dont il s’était toujours cru incapable.
Son nouveau patron le porte aux nues et l’appelle « au dernier étage » pour qu’il travaille à ses côtés. C’est alors que le cauchemar commence… (Babelio)
Mon avis
Un excellent thriller, très efficace, que j'ai lu en deux grandes traites seulement. L'écriture est très fluide et on se rend très vite au jeu de l'histoire. Je ne voulais pas le refermer, je voulais avoir le fin mot de l'histoire...

Pourtant, la fin est certes totalement inattendue, mais un chouillas tirée par les cheveux quand même ! Le personnage n'est pas excessivement attachant non plus, je dirais même qu'il y a des coups de pied au derrière qui se perdent. Conclusion : dans le genre, c'est une réussite, j'ai passé un très très bon moment à lire ce bouquin, mais il ne me laissera pas non plus un souvenir impérissable.

Idée 137 : quelque chose de vivant (homme)
Challenge thrillers et polars

lundi 10 mars 2014

e=mc², mon amour - Patrick Cauvain

Voici un livre très attachant que j'ai choisi au pif, sans savoir du tout de quoi il parlait, juste parce que j'ai eu un coup de coeur pour le titre !


L'histoire
Ce livre raconte la rencontre de deux enfants surdoués que pourtant tout sépare. L'une est issue d'une famille bourgeoise américaine, l'autre appartient à la classe moyenne française. Ils tombent passionnément amoureux, tandis que les adultes qui les entourent tentent de les séparer. (Wikipedia)
Mon avis
Ce n'est pas un livre qu'on lira pour l'originalité de son histoire (quoi que). Au début, je me demandais où ça allait nous mener, comment l'auteur allait tenir un roman avec une histoire toute simple de deux gamins. Et pourtant... 

Je me suis très vite attachée aux personnages et j'ai beaucoup ri tout au long du roman... Les deux enfants sont plein de ressources et ont de ces réflexions intérieures ou de ces répliques tellement pleines de bon sens... je ne pouvais pas m'empêcher de rigoler !

C'était aussi marrant de voir comment fonctionnaient les "relations longue distance" à l'époque où il n'y avait pas de téléphone portable (1977). Ca ferait du bien à certain (non, je ne pense pas du tout à la jeune racaille de 12 ans qui m'empêchait de lire ce livre dans le tram parce qu'il engueulait sa copine à distance sur son téléphone hors de prix alors qu'il aurait déjà dû être couché et a fini par se faire larguer en direct dans le tram). Mais passons.

Un excellent moment à passer, plein de tendresse, de légèreté et de simplicité ! Un régal.

Challenge XXe siècle
Idée 66 - Un nez

lundi 3 mars 2014

Un chien de ma chienne - Gilbert Petit

Le livre du jour est un excellent thriller qui nous emmène des deux côtés de l'Atlantique !


L'histoire
L’histoire commence à Marseille lorsque un calculateur astronomique, la Machine d’Anticystère, est volé alors qu’il faisait route dans les cales d’un bateau des Garde-Côtes grecs pour être prêté à un musée marseillais. L’enquête est confiée au Capitaine Florian Rivière de la brigade maritime française, qui pense tout de suite qu’un collectionneur est à l’origine de ce vol. Après quelques jours de recherches, le Capitaine pense avoir trouvé le coupable en la personne de Théolydès, un grec richissime, mais dont la magnifique collection d’objets anciens ainsi que la richesse est d’origine plus que douteuse. Mais une autre piste se profile, celle des Créationnistes qui détruisent tout ce qui remet en question leurs croyances. Une détective privée, Madeleine Bollenger, payée par Théolydès pour prouver son innocence, part sur la piste de ceux-ci et va enquêter chez les Amishs en Pennsylvanie. Le Capitaine Rivière l’aide donc en la recommandant à un de ses amis du FBI, Tom Evans. Pour pouvoir faire son enquête sans problème, elle décide de feindre de se convertir aux croyances des Amishs. Mais tout s’emballe, son principal suspect se fait assassiner, elle-même se fait violemment agresser. (Résumé piqué chez ma copinaute Mag de Saveurs et lectures)
Mon avis
Un super thriller, une fois dedans, j'ai eu beaucoup de mal à le reposer. Le rythme est très soutenu et on voyage entre les Etats-Unis et la France, ce qui est très sympa, car l'auteur nous montre des différences entre les deux systèmes.

En ce qui concerne l'immersion dans le monde Amish et créationniste, j'avoue que je suis toujours aussi stupéfaite. Quand on nous dit que rien qu'aux Etats-Unis, l'équivalent de la population française croit que la Terre est plate, que dire de plus... J'ai trouvé ce choix pour l'évolution de l'intrigue très original, c'est d'ailleurs pour ça que j'avais choisi ce livre à la base... Sur le coup, je me demandais si l'auteur n'exagérait pas un peu sur les clichés, mais finalement, je n'en suis plus très sûre. Comme disait une de mes profs "Les gens sont fous, les gens font de ces choses..."

Jusqu'au bout je n'ai pas compris le titre, parce que je dois avouer que je ne connaissais pas cette expression. Je ne suis pas sûre qu'il soit hyper représentatif du bouquin, à moins qu'il ait pour but de profiler une suite, qui sait ?

Petit bémol de rien du tout : je n'ai pas réussi à m'attacher aux personnages... Mais bon, pour ce genre de livres, ce n'est pas le plus important. C'est un thriller efficace qui nous fait passer un très bon moment.

Merci aux Editions Hélène Jacob
Pour en savoir plus...
Challenge thrillers et polars
Idée 21 : vieux, vintage ou antiquité

samedi 1 mars 2014

Egypte An II - Essai de Fawzia Assaad

Aujourd'hui, voici un livre qui change un peu de l'ordinaire, pour mon plus grand bonheur !

J'ai beaucoup aimé la couverture !!!
 J'ai lu ce livre dans le cadre de la Masse Critique de Babelio, je les remercie vivement de m'avoir fait découvrir ce livre que je n'aurais pas forcément lu, sinon !


L'histoire
Ce texte porte un éclairage différent de celui de la presse occidentale sur ce qui s'est passé en Égypte de janvier 2011 à juin 2013. Analyses et reportages que je considère comme biaisés, tronqués et ne reflétant ni la réalité des faits eux-mêmes, ni la profondeur politique qu'ils signifient.
On lit, on entend, on donne à voir que la culture démocratique des Égyptiens balbutie alors même que la jeunesse du pays orchestre un spectacle grandiose de démocratie. Le peuple avait porté un Président au pouvoir. Le Président s’est montré incompétent et dangereux. Ce même peuple exprime sa volonté de destituer le Président et délègue aux militaires le pouvoir de négocier sa destitution. Tel est le résumé de mon histoire. Trente-trois millions d’actes de rébellion ont été signés pour réclamer le départ du Président, trente-trois millions de rebelles ont envahi les rues, les ponts du Caire et des autres villes du pays. Même si le mot rébellion, tamarrod, est rarement prononcé.
L’histoire que je raconte n’échappera pas à la terreur et à la contre-révolution, mais de l’avoir vécue, il en restera une culture populaire de la liberté et de la justice qui ne s'effacera pas de la mémoire collective. Tamarrod a prêté son nom à un parti qui contribuera à la rédaction d’une nouvelle Constitution. (Résumé du livre par l'auteure)
Mon avis 
Un ouvrage très intéressant qui fait la part des choses. En tant qu'européenne non arabisante, comme beaucoup d'autres, je suis forcément cantonnée aux informations que nous fournissent les médias occidentaux, et on sait bien que la qualité des informations ainsi que les différents intérêts en jeu font que ça peut ne pas être fiable. Ce livre nous propose donc un éclairage différent, vu de l'intérieur, et par une femme, c'est pour ces raisons qu'il est intéressant.

Il remet les pendules à l'heure, m'a permis de clarifier certains points ; en ce qui me concerne, certaines étapes étaient un peu confuses dans mon esprit... Il m'a aussi permis de me rendre compte que certaines des opinions que je pouvais avoir n'étaient pas éclairées : il me manquait des "billes", des informations que je n'avais pas lues dans les médias occidentaux.

C'est un essai, pas un roman. Il est concis, se lit très facilement même si on n'est pas du tout familier avec la question, va droit au but et permet de comprendre certains aspects (parfois culturels) sans abrutir son lecteur comme un traité géopolitique de 500 pages. 

Une étape de mon tour du monde
Idée 152 - Liberté
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...